fren
historique

LE VIGNOBLE DU DOMAINE CORSIN :
UNE histoire DE FAMILLE

Né en 1864 au cœur du vignoble de Pouilly, Joseph Jacquet s’oriente naturellement
vers l’exploitation de la vigne et débute avec 2 hectares.

En 1901, sa fille Marie épouse Francis Corsin, vigneron de son état et exploitant de 2,5 hectares à Davayé. Leur fils, Joseph Corsin poursuit l’œuvre familiale dont le domaine se répartit désormais sur trois communes : Davayé, Fuissé et Solutré. En 1935, à la création des A.O.C., il donne une impulsion décisive pour l’avenir de l’exploitation : il est parmi les premiers à commercialiser en bouteilles une partie de sa production, en Pouilly-Fuissé et Mâcon blanc. Parallèlement, il développe une activité de courtage pour de grands négoces dont l’un est importateur de vins fins aux Etats-Unis. Le Domaine Corsin prend alors une dimension internationale et de Tokyo
à New-York, ses vins reçoivent de nombreux prix.

Son fils André Corsin va poursuivre l’aventure. Dès 1971, à la naissance de l’appellation Saint-Véran, André étend l’exploitation sur la commune de Davayé et acquiert de nouvelles parcelles en Pouilly-Fuissé. Ses deux fils, Jean-Jacques en 1974 et Gilles en 1983, le rejoignent au sein de l’exploitation familiale qu’ils vont étendre à 13,6 hectares. Aujourd’hui, cette 5ème génération perpétue avec passion le savoir-faire et la qualité maison, signature depuis plus d’un siècle des vins blancs du Domaine Corsin.